Qualité de l'air intérieur

Révisé le 13 août 2018

Dans le Règlement sur la santé et la sécurité du travail, la section V - Qualité de l'air (articles 39 à 44) mentionne, en plus du pourcentage d'oxygène minimal, le fait que l'air d'un poste de travail doit être exempt de contaminants. Afin de s'en assurer, des mesures doivent être prises selon les méthodes décrites dans le Guide d'échantillonnage des contaminants de l'air en milieu de travail publié par l'IRSST. La section XI - Ventilation et chauffage (articles 101 à 115) stipule que les établissements doivent être ventilés par des moyens mécaniques ou naturels. On y parle notamment du nombre de changements d'air frais (annexe III), de l'admission d'air frais et de l'inspection des systèmes de ventilation. La section XII - Ambiance thermique (articles 116 à 120 et annexe IV) aborde les notions de température et d'humidité relative qui doivent prévaloir pour tout poste situé à l'intérieur d'un établissement.

La qualité de l’air intérieur est un dossier complexe qui nécessite une grande expertise. N’hésitez pas à demander l’aide de vos équipes de santé au travail. Vous trouverez ici une liste de documents pouvant vous aider à comprendre ce grand dossier qu'est la qualité de l'air intérieur dans les milieux de travail.

Pour les arénas, consulter la page Qualité de l'air dans les arénas.

Voir aussi le thème Moisissures

Ambiance thermique

Systèmes de ventilation

Pour la légionellose et les tours de refroidissement, consulter le thème Bioaérosols.

Normes de référence

Publications

Voir toutes les publications »