Aménagement paysager et horticulture

Mise à jour : 26 juin 2020

Les travaux d’aménagement paysager et d’horticulture font partie intégrante des activités réalisées dans le secteur municipal : jardinage, tonte de pelouse, taille des arbustes et arbres, contrôle des plantes indésirables.

Les tâches inhérentes à ces travaux comportent toutefois leur lot de risques à la santé, la sécurité et l’intégrité physique et peuvent entraîner des lésions professionnelles comme des troubles musculosquelettiques, des coupures, des piqûres, des réactions allergiques et des coups de chaleur. La dangerosité de ces tâches n’étant pas à négliger, il importe d’implanter et d’appliquer des moyens de prévention efficaces afin d’éliminer et de contrôler les risques présents.

Pour vous aider, l’APSAM regroupe sous cette page des références qui vous permettront d’obtenir de l’information pertinente afin que la réalisation des travaux d’aménagement paysager et d’horticulture dans votre organisation municipale se fasse en toute sécurité.

Outils

L’APSAM a développé un Vrai ou faux qui aborde les principaux risques inhérents aux activités d’aménagement paysager et d’horticulture. Il peut être utilisé, par exemple, pour animer une rencontre ou pour évaluer vos connaissances ou celles de vos employés. Consultez la page Testez vos connaissances.

Afin de soutenir le milieu à prendre en charge la SST dans ce secteur d’activité, l’APSAM a aussi développé une Fiche d’animation de rencontre SST pour informer les équipes de travail des principaux risques et des mesures de prévention à mettre en place.


La CNESST a élaboré des outils sous forme de « Cherchez l’erreur » :

Exemple de procédure et méthodes sécuritaires

Ce document n'est fourni qu’à titre d’information et n'est pas soumis à la responsabilité de l’APSAM.

Documents et pages Web de l’APSAM

Deux fiches techniques qui traitent spécifiquement des travaux d’aménagement paysager et d’horticulture sont disponibles :

Les thèmes suivants sont également d’intérêt :

Autres documents d’intérêt

Les documents suivants proviennent d'autres organismes. Ils ne sont fournis qu'à titre d'information, mais peuvent vous être utiles.

Pour toute activité de travail :

  • Mesures de prévention des principaux risques du secteur de l’agriculture (CNESST)
    Ce guide présente les mesures de prévention visant à protéger la santé et à assurer la sécurité et l’intégrité physique des travailleurs du secteur de l’agriculture. Les mesures présentées sont d’intérêt pour le secteur de l’aménagement paysager et de l’horticulture.
  • Santé en forêt (CNESST)
    Ce guide présente les principaux dangers pour la santé qui guettent les travailleurs de la forêt et les mesures préventives à mettre en place pour éliminer les dangers, ou à tout le moins, réduire les risques.
  • Aménagement paysager (CCHST)
    Parmi les sujets abordés sur cette page Web se trouvent : l’utilisation d’équipements (ex. : tondeuse, coupe-gazon, débroussailleuse), la manutention des matériaux, l’emploi de pesticides et la gestion des déchets infectieux.

Paysagement :

  • Paysagiste (CCHST)
    Cette page présente les principaux risques, les mesures de prévention et les méthodes de travail sécuritaires associés au travail de paysagiste.

Débroussaillage :

  • Débroussaillage (CNESST, Comité paritaire de prévention du secteur forestier)
    Ce guide aborde les responsabilités de l’employeur et des travailleurs et présente les méthodes de travail sécuritaires spécifiquement en lien avec les travaux sylvicoles.

Élagage :

Abattage manuel :

Autres références légales et réglementaires

FAQ

Tout d’abord, afin de déterminer si un équipement de protection est nécessaire ou non, il importe de procéder à une analyse de la tâche afin de savoir si le travailleur est exposé à un risque. Dans le cas présent, on pourrait penser qu’il y a un risque à la tête si les tâches amènent le travailleur sous des branches basses ou à des endroits où les objets peuvent tomber sur lui ou le frapper sur le côté de la tête. Dans ce cas, tel que stipulé dans le Règlement sur la santé et la sécurité du travail, à l’article 341, le port d’un casque de sécurité est obligatoire.

« 341. Casque de sécurité : Sous réserve des deuxième et troisième alinéas, le port d’un casque de sécurité conforme à la norme Casques de sécurité pour l’industrie : Tenue en service, sélection, entretien et utilisation, CAN/CSA Z94.1-05 est obligatoire pour tout travailleur exposé à être blessé à la tête.
À compter du 3 avril 2014, tout nouveau casque de sécurité doit être conforme à la plus récente version de la norme Casques de sécurité pour l’industrie : Tenue en service, sélection, entretien et utilisation, CAN/CSA Z94.1.
Pour les activités non assujetties à la norme visée, selon le cas, au premier ou au deuxième alinéa, un moyen de protection approprié à l’activité doit être utilisé. »

Si le casque de sécurité n’est pas jugé nécessaire, il est toutefois recommandé que le travailleur se protège du soleil avec une casquette ou un chapeau.

Formations

Voir toutes les formations »

Articles

Modification du protecteur du coupe-herbe à essence

1 Novembre 2019

La Ville de Matagami, aréna, est finaliste pour la région de l'Abitibi-Témiscamingue aux Grands prix santé et sécurité du travail de la CNESST 2019

Accroche-jardinière

23 Octobre 2019 La Ville de Terrebonne est lauréate pour la région de Lanaudière aux Grands prix santé et sécurité du travail de la CNESST 2019 pour un accroche-jardinière.

Capsule informative pour un travail sécuritaire

23 Octobre 2019 La Ville de Saint-Lin–Laurentides est finaliste pour la région de Lanaudière aux Grands prix santé et sécurité du travail de la CNESST 2019 pour une capsule informative pour un travail sécuritaire.
Voir tous les articles »

Publications

Voir toutes les publications »