Aménagement paysager et horticulture

Révisé le 30 avril 2018

Documents de l'APSAM

Voici deux fiches préparées par l'APSAM, sur les travaux d'horticulture.

Voir aussi nos thèmes Plantes nuisibles, Animaux et insectes, Produits antiparasitaires et Scies.

Documents provenant d'autres organismes

Les documents suivants proviennent d'autres organismes. Ils ne sont fournis qu'à titre d'information, mais peuvent vous être utiles.

 Innovation

  • Élagage des haies et récolte des résidus en simultané
    Le Ministère des ressources naturelles (MRN) – Pépinière Sainte-Luce a été Lauréat pour la région du Bas Saint-Laurent aux Grands prix santé et sécurité du travail de la CSST 2013 pour la conception d’un équipement mécanisé visant à éliminer l’utilisation de la fourche pour la récupération des résidus.

Exemple développé par une ville

Avec la permission de l'Arrondissement Anjou de la Ville de Montréal, voici un outil pouvant être utilisé pour la planification des travaux entourant les activités liées à l'aménagement paysager et l'horticulture. Ce document n'est fourni qu'à titre d'information et n'est pas sous la responsabilité de l'APSAM.

Formations

Voir toutes les formations »

Articles

Chariots inclinables et ajustables et boîtes en plastique pour la création d'un mur végétal

2 Novembre 2017 La Ville de Terrebonne est lauréate pour la région de Lanaudière aux Grands prix santé et sécurité du travail de la CNESST 2017 pour des chariots inclinables et ajustables et boîtes en plastique pour la création d'un mur végétal.

Petit système d’arrosage avec pompe électrique

30 Septembre 2016 La Ville de Montréal, Arrondissement de Ville-Marie, division des parcs et de l'entretien, est finaliste pour la région de Montréal aux Grands prix santé et sécurité du travail de la CNESST 2016 pour un petit système d’arrosage avec pompe électrique.

Mélangeur d'engrais sur camion-citerne

30 Octobre 2014 La Division des parcs de la Direction des travaux publics, Arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie de la Ville de Montréal est finaliste pour la région de Montréal aux Grands prix santé et sécurité du travail de la CSST 2014 pour un mélangeur d'engrais sur camion-citerne.
Voir tous les articles »

Publications

Voir toutes les publications »

FAQ

Tout d’abord, afin de déterminer si un équipement de protection est nécessaire ou non, il importe de procéder à une analyse de la tâche afin de savoir si le travailleur est exposé à un risque. Dans le cas présent, on pourrait penser qu’il y a un risque à la tête si les tâches amènent le travailleur sous des branches basses ou à des endroits où les objets peuvent tomber sur lui ou le frapper sur le côté de la tête. Dans ce cas, tel que stipulé dans le Règlement sur la santé et la sécurité du travail, à l’article 341, le port d’un casque de sécurité est obligatoire.

« 341. Casque de sécurité : Sous réserve des deuxième et troisième alinéas, le port d’un casque de sécurité conforme à la norme Casques de sécurité pour l’industrie : Tenue en service, sélection, entretien et utilisation, CAN/CSA Z94.1-05 est obligatoire pour tout travailleur exposé à être blessé à la tête.
À compter du 3 avril 2014, tout nouveau casque de sécurité doit être conforme à la plus récente version de la norme Casques de sécurité pour l’industrie : Tenue en service, sélection, entretien et utilisation, CAN/CSA Z94.1.
Pour les activités non assujetties à la norme visée, selon le cas, au premier ou au deuxième alinéa, un moyen de protection approprié à l’activité doit être utilisé. »

Si le casque de sécurité n’est pas jugé nécessaire, il est toutefois recommandé que le travailleur se protège du soleil avec une casquette ou un chapeau.