Thèmes

Infolettre

Recevez les dernières actualités


COVID-19 : Mesures de prévention générales recommandées

Mise à jour : 21 octobre 2020

L’objectif de la Loi sur la santé et la sécurité du travail (LSST) est de favoriser la prise en charge de la santé et la sécurité. La maîtrise de l’exposition au coronavirus afin de prévenir la COVID-19 doit se faire dans les mêmes principes que n’importe quel risque.

Pour plus d’informations au sujet de la hiérarchisation des moyens de contrôle, consultez :

Consultez aussi les deux formations en ligne développées par l’INSPQ ayant pour objectif de favoriser la connaissance et l’appropriation des mesures de prévention à appliquer et à respecter pour réduire le risque de transmission de la COVID-19 en milieu de travail.

Efficacité préventive des mesures et priorisation

Selon la CNESST, les mesures préventives à mettre en place en lien avec la gestion du risque en SST sont, par ordre d’efficacité :

Source : Outil d’identification des risques : prise en charge de la santé et de la sécurité du travail (CNESST)

Il ressort de cette illustration que les équipements de protection individuels représentent le dernier maillon de cette approche graduée. L’analyse des mesures de prévention à appliquer, en priorisant les plus efficaces, devient essentielle, sachant pertinemment qu’on ne peut croire à la disparition du risque de transmission de la COVID-19 dans un proche avenir.

En outre, il est important de tenir compte des éléments suivants lors de l’analyse du choix des mesures préventives :

  • Avant toute chose, il faut s’assurer que les mesures de correction mises en place respectent minimalement la réglementation et les recommandations des autorités : lavage des mains, étiquette respiratoire et distanciation physique.
  • Il est recommandé de combiner plusieurs moyens de prévention pour assurer la protection des travailleurs (ex. : les mesures relatives au lavage des mains ne doivent nullement être mises de côté en raison de l’ajout d’une barrière physique).
  • Il arrive que la solution varie dans le temps; il ne faut pas omettre de mettre en place des mesures de contrôle et de corriger le tir au besoin.
  • Le choix d’une solution bien adaptée à la réalité du travail et de l’organisation (ex. : nombre d'éclosions, niveau d'alerte régionale) demeure un gage de succès en matière de prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles.

Pour en apprendre davantage sur certaines de ces mesures, l’APSAM vous invite à consulter les pages suivantes :

Mesures préventivesExemples en lien avec la covid-19
1. Élimination à la source
Le risque est retiré du milieu de travail
2. Remplacement
Le remplacement de matériaux, de processus ou d’équipements peut réduire le risque
  • Réduire le nombre de travailleurs par équipe de travail (équipe stable)
  • Modifier les méthodes de travail pour permettre la distanciation physique minimale de 2 mètres ou réduire le temps de contact avec d’autres personnes
3. Contrôle technique
Les contrôles techniques permettent de réduire la probabilité qu’un événement dangereux se produise dans certaines circonstances
4. Sensibilisation à la présence du risque
La mise en place des mesures qui améliorent la capacité des travailleurs à détecter les risques et à être vigilants
  • Organiser des séances d’information et de formation liées à l’interprétation du risque présent et des mesures mises en place pour améliorer la sensibilisation à la présence du risque
  • Mettre en place des panneaux et affiches avertisseurs ou de rappel
5. Mesures administratives
Les mesures administratives sont des méthodes qui améliorent la capacité des travailleurs à travailler en toute sécurité avec le produit, le processus ou le service
  • Restreindre l’accès à certaines aires de travail
  • Former les travailleurs, incluant de l’information sur les risques, le nettoyage et la désinfection, l’entretien et l’entreposage des nouveaux équipements de protection individuels
  • Modifier les méthodes de travail sécuritaires 
  • Établir des politiques et des instructions concernant l’organisation du travail, l’affectation des tâches et les responsabilités en SST de chacun, les changements d’horaires, l’espacement entre les postes, etc.
    À ce sujet, il est important de tenir compte de la distanciation physique
6. Équipements de protection individuels (ÉPI)
Les ÉPI doivent être utilisés si les mesures de diminution et de contrôle du risque ne sont pas suffisantes pour assurer la protection de la santé, de la sécurité et de l’intégrité physique du travailleur
  • Identifier les ÉPI adaptés au type de contact (gants, masques, lunettes, visières, survêtement, etc.)
  • Les utiliser avec des mesures administratives (où, quand, comment porter les ÉPI)
  • Les utiliser pour réduire le risque et améliorer la capacité du travailleur à effectuer ses tâches de façon sécuritaire

Les mesures présentées ne sont pas exhaustives. D’ailleurs, pour obtenir davantage d’exemples de mesures de prévention à implanter et des outils à utiliser afin de minimiser le risque de transmission de la COVID-19, référez-vous à la page COVID-19 : Reprise et continuité des activités : exemples pour le secteur municipal.

Pages d'intérêt du dossier COVID-19 de l'APSAM :

Retour à la page COVID-19