Parcs et bâtiments

Révisé le 30 mars 2017

Les travailleurs du secteur des parcs et bâtiments voient à l’entretien général des édifices municipaux, ainsi que des différents parcs et espaces verts. Ils entretiennent et rénovent les divers bâtiments. Ils préparent, entretiennent et assurent la surveillance des parcs municipaux (aires de baignade, aires de jeux, sentiers de patins et de marche en forêt, patinoires et sentiers extérieurs, etc.), procèdent à la plantation des fleurs annuelles et à l’entretien des aménagements paysagers. Plusieurs documents de l’APSAM sont proposés dans le but de réaliser ces travaux de façon sécuritaire.

Machines et outils

Électricité

Levage de charges

Chutes et glissades

Tracteurs

Produits chimiques et matières dangereuses

Environnement extérieur

Qualité de l'air et ventilation

Autre document d'intérêt

Formations

Voir toutes les formations »

Articles

Chariots inclinables et ajustables et boîtes en plastique pour la création d'un mur végétal

2 Novembre 2017 La Ville de Terrebonne est lauréate pour la région de Lanaudière aux Grands prix santé et sécurité du travail de la CNESST 2017 pour des chariots inclinables et ajustables et boîtes en plastique pour la création d'un mur végétal.

Petit système d’arrosage avec pompe électrique

30 Septembre 2016 La Ville de Montréal, Arrondissement de Ville-Marie, division des parcs et de l'entretien, est finaliste pour la région de Montréal aux Grands prix santé et sécurité du travail de la CNESST 2016 pour un petit système d’arrosage avec pompe électrique.

Panneaux électriques temporaires et mobiles

20 Novembre 2015 La Ville de Shawinigan est lauréate pour la région Mauricie et Centre-du-Québec aux Grands prix santé et sécurité du travail de la CSST 2015 pour des panneaux électriques temporaires et mobiles.
Voir tous les articles »

Publications

Voir toutes les publications »

FAQ

Tout d’abord, afin de déterminer si un équipement de protection est nécessaire ou non, il importe de procéder à une analyse de la tâche afin de savoir si le travailleur est exposé à un risque. Dans le cas présent, on pourrait penser qu’il y a un risque à la tête si les tâches amènent le travailleur sous des branches basses ou à des endroits où les objets peuvent tomber sur lui ou le frapper sur le côté de la tête. Dans ce cas, tel que stipulé dans le Règlement sur la santé et la sécurité du travail, à l’article 341, le port d’un casque de sécurité est obligatoire.

« 341. Casque de sécurité : Sous réserve des deuxième et troisième alinéas, le port d’un casque de sécurité conforme à la norme Casques de sécurité pour l’industrie : Tenue en service, sélection, entretien et utilisation, CAN/CSA Z94.1-05 est obligatoire pour tout travailleur exposé à être blessé à la tête.
À compter du 3 avril 2014, tout nouveau casque de sécurité doit être conforme à la plus récente version de la norme Casques de sécurité pour l’industrie : Tenue en service, sélection, entretien et utilisation, CAN/CSA Z94.1.
Pour les activités non assujetties à la norme visée, selon le cas, au premier ou au deuxième alinéa, un moyen de protection approprié à l’activité doit être utilisé. »

Si le casque de sécurité n’est pas jugé nécessaire, il est toutefois recommandé que le travailleur se protège du soleil avec une casquette ou un chapeau.