Électricité

Révisé le 15 novembre 2017

Prendre un choc électrique ou subir une électrisation, c’est servir de conducteur à l’électricité. Les conséquences du passage de l’électricité dans notre corps peuvent aller d’un simple picotement, jusqu’à des brûlures internes ou externes, un dérèglement de la fréquence cardiaque, la paralysie des muscles et l’arrêt respiratoire. Mais lorsque ces effets physiologiques entraînent la mort, on parle plutôt d'un choc électrique mortel ou d'une électrocution.

La prévention des accidents reliés à l’électricité, il faut être au courant!

Lap Sam électrifié


Vous trouverez dans cette page :

Conception sécuritaire des installations électriques
Documents de l'APSAM
Sécurité près des lignes électriques
Documents généraux sur la sécurité reliée à l'électricité
Rapports d'enquête d'accident de la CNESST
Code de construction et normes CSA

Conception sécuritaire des installations électriques

Documents de l'APSAM


Nous vous invitons également à consulter notre thème Cadenassage.

Sécurité près des lignes électriques

Documents généraux sur la sécurité reliée à l'électricité

 Rapports d'enquête d'accident de la CNESST

Code de construction et normes CSA

  • Code de construction - voir le Chapitre V – Électricité
  • CSA C22.10-F10 Code de construction du Québec, Chaptire V - Électricité - Code canadien de l'électricité, première partie (21e édition) et modification du Québec
    Ce document peut être emprunté au centre de documentation de l'APSAM (cote NO-006126). La norme peut être également achetée auprès de CSA.
  • CSA Z462 Sécurité en matière d'électricité au travail (Association canadienne de normalisation)
    Ce document peut être emprunté au centre de documentation de l'APSAM (cote NO-004278). La norme peut être également achetée auprès de CSA.
  • CSA Z463 Lignes directrices sur l'entretien des systèmes électriques (Association canadienne de normalisation)
    Ce document peut être emprunté au centre de documentation de l'APSAM (cote NO-004969). La norme peut être également achetée auprès de CSA.

 

Articles

Dispositif d’entretien J/D

30 Octobre 2017 La Ville de Longueuil, usine de production d'eau potable, est lauréate pour la région de Longueuil et secteur Montérégie-Ouest aux Grands prix santé et sécurité du travail de la CNESST 2017 pour un dispositif d’entretien J/D.

Panneaux électriques temporaires et mobiles

20 Novembre 2015 La Ville de Shawinigan est lauréate pour la région Mauricie et Centre-du-Québec aux Grands prix santé et sécurité du travail de la CSST 2015 pour des panneaux électriques temporaires et mobiles.

Montage en surface des points tests

30 Octobre 2014 La Société de transport de Montréal, Entretien des équipements fixes de la Ville de Montréal est lauréate pour la région de Montréal aux Grands prix santé et sécurité du travail de la CSST 2014 pour le montage en surface des points tests.
Voir tous les articles »

Publications

Voir toutes les publications »

FAQ

Oui.

Selon la norme CSA-Z462-15, la manœuvre des disjoncteurs ou sectionneurs peut présenter un risque d’éclats d’arc. Le port d’équipements de protection individuelle (ÉPI) contre ce risque sont requis si :

  • l’appareillage n’est pas installé conformément au code de construction du Québec, Chapitre V - Électricité - Code canadien de l'électricité, première partie (CSA C22.10) et modification du Québec et selon les recommandations du fabricant;
  • l’appareillage n’est pas entretenu conformément aux recommandations du fabricant et aux codes et normes en vigueur notamment la norme CSA Z463 - Lignes directrices sur l'entretien des systèmes électriques;
  • des portes de l’appareillage sont ouvertes ou non fixées;
  • des couvercles de l’appareillage sont enlevés ou non fixés; ou
  • il y a un signe probant de défaillance imminente (exemples : signes d’arc, surchauffe, pièces détachées ou pliées, dommage visible).

La norme spécifie les catégories d’ÉPI contre les éclats d’arc requis pour la manœuvre des sectionneurs si une des conditions précitées est présente (sinon les ÉPI contre les éclats d’arcs ne sont pas requis) :

  • Pour un voltage de plus de 240 V et d’au plus 600 V, des ÉPI contre les éclats d’arc de catégorie 2 sont requis.
  • Pour un voltage de 240 V et moins, des ÉPI contre les éclats d’arc de catégorie 1 sont requis.

Ces catégories sont déterminées sur la base des paramètres suivants de l’installation électrique :

  • Courant de court-circuit d’au plus 25 kA disponible
  • Temps de coupure de défaut d’au plus 0,03 seconde (2 cycles)
  • Distance de travail minimale de 455 mm (18 po)

Les équipements de protection contre les éclats d’arc pour les catégories 1 et 2 :

Vêtements cotés anti-arcs (coté anti-arcs d’au moins 4 cal/cm2 pour la catégorie 1 et 8 cal/cm2 pour la catégorie 2) :

  • Chemise à manches longues et pantalon cotés anti-arcs ou combinaison cotée anti-arcs
  • Écran facial coté anti-arcs ou cagoule de tenue d’éclats d’arcs
  • Veste, parka, vêtements de pluie ou garniture de casque de protection cotés anti-arcs (facultatif)
  • Passe-montagne coté anti-arcs (non requis pour la catégorie 1)

Équipement de protection :

  • Casque de sécurité
  • Verres ou lunettes de sécurité
  • Protection antibruit (bouchons d’oreille)
  • Gants en cuir épais
  • Chaussures en cuir (facultatif pour la catégorie 1)

N.B. Ces équipements sont destinés pour se protéger contre les éclats d’arcs. Pour la protection contre le risque de choc lors de la manœuvre des sectionneurs ou disjoncteurs de 600 V et moins, il est recommandé de porter des chaussures résistantes aux chocs avec le marquage.