Agressions canines : signes de malaise et comportements agressifs

Version PDF de cet aide-mémoire

Dans le secteur municipal, plusieurs employés sont susceptibles d’être en contact avec des animaux, dont des chiens. Le risque d’agression canine est donc bien présent. La majorité des agressions surviennent lorsque les personnes :

  • interprètent mal le comportement canin
  • confrontent le chien ou ignorent ses avertissements
  • représentent une menace pour l’animal
  • forcent l’interaction avec l’animal ou le propriétaire.

Dans la plupart des cas, il est donc possible d’apprendre à prévenir les agressions canines, entre autres en étant en mesure de reconnaître les signes de malaise et les comportements agressifs des chiens.

Signes de malaise

Les chiens démontrent de nombreux signes en cas de situation qui leur cause un malaise et il ne faut pas les ignorer. Voici les plus fréquents :

Signes de malaise du chien

Comportements agressifs

Il peut arriver que le malaise du chien mène à des comportements agressifs. Les voici présentés dans l’ordre habituellement observé.

Comportements agressifs du chien

Le chien peut aussi se précipiter vers la personne ou sauter en sa direction, en même temps qu’il manifeste un de ces comportements agressifs. À noter que le chien peut mordre avec différents degrés de sévérité.

Noter que la séquence telle que décrite n’est pas toujours respectée. Il arrive que des chiens donnent très peu d’avertissements avant d’agresser une personne.

De plus, les caractéristiques et les postures du chien ne seront pas toujours exactement comme celles illustrées. Par exemple, la queue du chien peut être plus tendue ou plus basse, les oreilles et les yeux peuvent également se présenter différemment.

Reconnaître ces signaux chez un chien et adapter son comportement en conséquence peut éviter que certaines situations ne se terminent par une agression.

À retenir

Posture sécuritaire

Gardez en tête que la posture sécuritaire à adopter en présence d’un chien en liberté est debout, les mains vers le bas, en regardant de côté. Ne fixez pas le chien dans les yeux parce qu’il peut se sentir menacé.

À tout moment, peu importe l’intervention ou la tâche à réaliser, si vous jugez que ce n’est pas sécuritaire, il ne faut pas hésiter à vous retirer.

Fiez-vous à votre instinct. Il sera toujours le temps de refaire l’intervention ou la tâche ultérieurement et, au besoin, différemment. Informez votre supérieur immédiat de la situation.

En cas de danger immédiat

Si le chien est très menaçant et que vous craignez pour votre sécurité immédiate, la meilleure posture à adopter est de se placer en boule au sol, les mains croisées, en protégeant votre visage et votre cou.

Posture en cas de dangerSi vous craignez d’adopter cette posture par peur de vous mettre en position de vulnérabilité, sachez qu’un chien qui ne voulait pas vous agresser ne vous agressera pas plus et un chien qui était agressif se calmera, et ce, de façon générale. Cette posture est mieux que de prendre le risque de subir une agression.

Retour à la page Agressions canines