Agressions canines : premiers secours et premiers soins

Cette section vise à guider les travailleurs victimes d’une agression canine et leurs milieux de travail dans le but d'éviter l’aggravation de la blessure, autant d’un point de vue physique que psychologique. Vous trouverez également de l’information pour mieux comprendre le processus suivi par les intervenants de la Santé publique à la suite d’une morsure par un animal.

Aspect physique

La salive d’un chien contient des microbes dont certains peuvent être pathogènes. Puisque vous ne connaissez pas l’animal qui vous a mordu, ne prenez aucun risque.

Si vous vous faites mordre par un chien et qu’il y a une plaie ouverte (ex. : une éraflure, une égratignure ou toute blessure saignante), appliquez les premiers soins suivants :

  1. Dès que possible, lavez-vous les mains afin d’éviter de contaminer la plaie.
  2. Si la plaie est profonde, n’hésitez pas à la laisser saigner un peu; cela permet d’évacuer les microbes.
  3. Lavez la plaie à grande eau et avec du savon.
  4. Désinfectez la plaie avec une solution ou une lingette antiseptique.
  5. Recouvrez la plaie d’une compresse stérile.
  6. Consultez un médecin : une vaccination contre le tétanos pourrait être nécessaire.
    Si c’est possible, apportez les coordonnées du propriétaire de l’animal (adresse et numéro de téléphone). Le médecin s’en servira pour remplir le Formulaire de signalement – Gestion animal domestique mordeur par région sociosanitaire du Québec. Ce document permettra de mandater le MAPAQ afin de procéder à l’évaluation du risque de rage de l’animal.
  7. Aussi, si vous pouvez obtenir un bilan du dossier de vaccination du chien, apportez les renseignements à votre médecin. Il vous conseillera sur le risque de transmission de la rage.

Signalez la situation à votre supérieur immédiat, le plus rapidement possible et référez-vous à la procédure de déclaration, d’enquête et d’analyse des accidents du travail de votre organisation.

Pour obtenir de l’information sur la procédure à suivre par les professionnels de la santé à la suite d'une morsure, nous vous invitons à consulter la Capsule d’information : rappel estival, conduite face aux morsures (rage) de la Direction de santé publique et responsabilité populationnelle du 30 juillet 2018. Cette publication présente les principaux outils disponibles pour les professionnels de la santé dans le cadre du processus de gestion d’une personne ayant été exposée à une morsure, griffure ou à la salive d’un animal.

Aspect psychologique

Être mordu par un chien peut être une expérience marquante, voire traumatisante dans certains cas. Il est important de reconnaître la possibilité de réactions après un cas d’agression.

Il faut s’assurer de bien gérer ces situations en raison de l’impact que cela peut avoir sur le travail des personnes. Également, il convient de rappeler que chaque personne réagit différemment et que, dans certains cas, les gens peuvent avoir besoin d’un accompagnement professionnel. Les programmes d’aide aux employés peuvent représenter une ressource utile pour les personnes qui en ont besoin.

Pour davantage d’information sur les premiers secours et premiers soins, consultez notre page thème sur le sujet.

Retour à la page Agressions canines