Thèmes

Infolettre

Recevez les dernières actualités


COVID-19 : Spécifications lors de contact avec des eaux usées

Mise à jour : 12 mai 2020

Pour en savoir plus sur les obligations et les attentes gouvernementales, consultez le site du gouvernement du Québec : Gestion municipale des eaux usées (COVID-19).

Les coronavirus sont présents dans les eaux usées et leurs bioaérosols. Toutefois, on estime que le risque de contracter la COVID-19 est faible, en raison de l'environnement qui n'est pas favorable à leur survie. Ceux-ci s’ajoutent aux autres pathogènes qui sont véhiculés dans les égouts, les stations de pompage, les stations de traitement des eaux usées et les camions de pompage à vide.

Comme les autres pathogènes, ces milieux de travail contaminés justifient déjà des mesures d’hygiène accrues ainsi que le port d’équipements de protection individuels (ÉPI) appropriés en fonction de l’évaluation des risques liés aux tâches à effectuer ainsi qu’à l’environnement de travail.

Nous vous invitons à suivre toutes les mesures de prévention contenues dans la fiche de l’INSPQ : Usines de traitement des eaux usées ou potables : mesures de prévention de la COVID-19 en milieu de travail.

Les mesures de préventions recommandées pour tous les milieux contaminés par des eaux usées sont :

  • Recourir aux Mesures de prévention générales recommandées.
    Eaux usées : Il est aussi recommandé de prendre une douche à la fin du quart de travail, lorsque les risques liés à la tâche le justifient.
  • Choisir les ÉPI imperméables (bottes, gants, lunettes, visière, survêtements, etc.) pour la tâche à effectuer (ex. : nettoyage au jet d’eau) et à la situation de travail (ex. : dégrilleurs, dessableurs, espaces clos, etc.), ainsi qu’une protection respiratoire appropriée afin de protéger les travailleurs de tous les pathogènes contenus dans les éclaboussures et bioaérosols. Il est aussi très important de s’assurer que ceux-ci sont compatibles entre eux.
  • Nous vous invitons à vous référer à l’outil de l’IRSST Choisir une protection respiratoire contre les bioaérosols et à communiquer avec l’équipe de santé au travail de votre région afin de vous aider à compléter votre programme de protection respiratoire, si nécessaire.
  • Voir les Spécifications pour les sous-traitants.

Nous vous invitons aussi à consulter les pages :

Nettoyage et désinfection des surfaces, objets et vêtements

  • Faire nettoyer ou nettoyer régulièrement ses vêtements de travail après leur utilisation ainsi que les ÉPI. Les détergents communs et les lavages domestiques sont réputés être efficaces pour la désinfection et le nettoyage de vos vêtements. Se référer au document Décontamination des surfaces et objets souillés de sang ou liquides biologiques adaptée aux intervenants d'urgence ainsi qu’à la Fiche technique no 19 – Les risques biologiques reliés aux eaux usées.
  • Effectuer l’entretien ménager habituel en apportant une attention particulière à la désinfection des poignées de porte, salle de bain, fontaines et cuisine ainsi que les zones avec un risque de contamination. La fréquence des nettoyages doit être déterminée en fonction de l’évaluation des risques. Certaines circonstances peuvent faire en sorte qu’un nettoyage est nécessaire immédiatement après une intervention, tandis que d’autres nécessiteront un nettoyage au minimum toutes les 24 heures. Utiliser des lingettes désinfectantes entre les nettoyages réguliers pour décontaminer les surfaces, comme à l’intérieur d’un véhicule.

Dans le cadre de votre programme de prévention, vous devez déjà avoir un plan d’action qui doit être soutenu par une démarche préventive afin de vous donner les moyens d’éliminer ou de contrôler les risques biologiques auxquels les travailleurs peuvent être exposés dans leur milieu de travail. Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter le document Protégez-vous contre les risques biologiques : guide de gestion de la CNESST sur le thème Risques biologiques – généralités.

Nous vous invitons aussi à consulter les présentations portant sur les Bioaérosols : risques et contrôles en centres de traitement des eaux usées que vous trouverez dans le thème Bioaérosols.

Nous vous invitons à partager avec tous les gestionnaires et travailleurs concernés les webinaires organisés par Réseaux Environnement en collaboration avec la FQM, l’APSAM, l’INSPQ, le MELCC, le MAMH, ainsi que plusieurs municipalités. Les vidéos des webinaires, les présentations (en fichiers PowerPoint) et les fiches Questions/réponses COVID-19 sont disponibles sur la page Spécifications pour les centres de production et distribution d'eau potable.

Afin de réduire les risques de contamination pour les travailleurs municipaux, il est impératif de diminuer le nombre d’interventions de déblocage dans les égouts, les stations de pompage ainsi que dans les stations de traitement des eaux usées. Pour ce faire, nous invitons les municipalités à solliciter la collaboration de la population en leur demandant d’éviter de jeter aux toilettes plusieurs objets indésirables, plus particulièrement les lingettes désinfectantes. Voici l'exemple d'une publication sur la page Facebook de la Ville de Rouyn-Noranda :

La Ville de Rimouski a accepté de partager leur document Décontamination COVID-19. On y trouve leurs procédures de décontamination des vêtements et des véhicules, ainsi que des photos de leurs installations. Il contient aussi une liste de vérification des objets à décontaminer dans le vestiaire, la salle à dîner et les espaces communs.

Références :

Retour à la page COVID-19