Santé psychologique - Vue globale

Révisé le 13 février 2017

Introduction

Les problèmes de santé psychologique au travail sont une préoccupation pour de nombreuses organisations. L’article Se préoccuper de santé psychologique dans une optique de développement durable, paru en 2010 dans le magazine Prévention au travail, mentionne que 75 % des employeurs canadiens évaluent que ces problèmes seraient la principale cause des demandes d’indemnisation pour invalidité de courte et de longue durée. Plus près de nous, pour le secteur municipal, une enquête menée en 2004 par l’intermédiaire de l’APSAM a démontré que 44.3 % des répondants (cols blancs et cadres du secteur) présentent un niveau élevé de détresse psychologique. En plus des impacts organisationnels importants liés à cette problématique (ex. : coûts liés à l’absentéisme, au remplacement de la main d’œuvre, perte d’expertise), les coûts humains qu’ils engendrent (ex. : impacts sur la santé et la famille) viennent appuyer l’importance d’agir pour tenter d’améliorer cette situation.

Aujourd’hui, il ne fait plus de doute que le travail est une des composantes qui influencent la santé psychologique. Son impact peut être positif (ex. : le soutien des collègues peut aider à surmonter une situation personnelle difficile), mais également négatif. Une présentation faite par Michel Vézina, lors d’un colloque organisé par l’IRSST en 2010, illustre d’ailleurs que certaines dimensions de l’organisation du travail (risques psychosociaux) peuvent effectivement avoir un impact sur la santé psychologique des gens en emploi. La présentation vidéo de cette conférence Le fardeau des problèmes de santé psychologique liés au travail est aussi disponible. Les résultats de l’Enquête québécoise sur des conditions de travail, d’emploi et de santé et de sécurité du travail (EQCOTESST) peuvent également être consultés pour obtenir d’autres informations, notamment sur le lien entre le niveau de détresse psychologique et l’exposition à des risques psychosociaux.

Il n’y a pas qu’au Québec qu’il a été soulevé que les risques psychosociaux au travail peuvent avoir un impact sur la santé. En 2010, l’Organisation mondiale de la santé a publié un document qui présente un état des connaissances sur le sujet. Ce rapport conclut que les risques psychosociaux peuvent non seulement avoir un impact sur la santé psychologique, mais également sur la santé physique (ex. : troubles cardiaques, troubles musculosquelettiques). Dans le but d’inciter les employeurs à poursuivre leurs efforts en prévention, l’OMS recommandait d’ailleurs que dans le futur, des recherches se poursuivent pour continuer de documenter l’impact des risques psychosociaux au travail sur différentes dimensions de la santé.

Des pistes pour intervenir

Vous cherchez de l’information sur différentes thématiques liées à la santé psychologique au travail? Vous souhaitez avoir des idées pour améliorer la qualité de vie au travail (QVT) dans votre milieu? Les documents suivants pourraient vous aider :

Le sens du travail

La santé psychologique est aussi influencée par le sens qu’une personne donne à son travail. Les travaux conduits par Estelle Morin font ressortir certaines caractéristiques qui donnent un sens au travail. Pour en savoir plus, consulter les documents suivants :

Des outils pour intervenir

Vous voulez intervenir pour améliorer la santé psychologique dans votre milieu, voici quelques outils qui peuvent vous être utiles :

Même si cette trousse s’adresse à prime abord aux CSS, elle peut être utile pour toute personne qui a un intérêt pour la santé psychologique au travail (gestionnaire, représentant à la prévention, coordonnateur en santé et en sécurité du travail, etc.).

Normes

Sites Internet

Articles

Prévention du suicide chez les policiers

2 Avril 2012 Prévenir l’irréparable, voilà un défi de taille auquel le SPVM et la Fraternité des policiers et policières de Montréal se sont entendus à relever ensemble. Les résultats obtenus sont remarquables. Sur une période de 20 ans, il y a eu une baisse de près de 80 % des décès par suicide. Pas étonnant que le SPVM et la Fraternité des policiers et policières de Montréal aient remporté un prix Innovation en santé et sécurité du travail. Rétrospective d’un programme paritaire hors de l’ordinaire.
Voir tous les articles »

Publications

Voir toutes les publications »