Thèmes

Infolettre

Recevez les dernières actualités


COVID-19 : Santé psychologique – Gestionnaires et collègues

Mise à jour : 16 avril 2021

L’APSAM vous propose quelques pratiques qui peuvent aider à veiller au bien-être psychologique du personnel. À cet égard, tant les gestionnaires que les collègues doivent faire preuve de bienveillance à l’égard d’autrui.

Il est important de souligner que chaque personne peut également adopter des pratiques qui seront bénéfiques pour sa propre santé psychologique. Pour en connaitre davantage, visitez notre page COVID-19 : Travailleurs ou toute personne soucieuse de prendre soin de sa santé psychologique.

Les gestionnaires peuvent :
  • Offrir une communication régulière et transparente en utilisant différents modes de communication (ex. : appel par visioconférence, messagerie instantanée, bulletin hebdomadaire de partage d’informations)
  • Faire consensus avec son équipe de travail sur les modes de communication à privilégier
  • Planifier fréquemment des rencontres d’équipe et individuelles (ex. : rencontres statutaires quotidiennes ou hebdomadaires)
  • Mettre en place des moyens pour connaître la charge de travail réelle et, au besoin, l’ajuster (ex. : considérer que les mesures de prévention peuvent complexifier le travail, la surcharge due au travail non accompli)
  • S’assurer que les travailleurs ont les outils et ressources nécessaires pour effectuer leur travail
  • Outiller le personnel pour transiger avec une clientèle difficile ou agressive
    • Visiter le thème Violence et clientèle agressive pour avoir une vue d’ensemble des mesures de prévention pouvant être mises en œuvre
    • Évaluer s’il est possible d’agir sur des irritants potentiels et planifier à l’avance les mesures à prendre (ex. : ajuster le nombre d’employés lors d’une période d’achalandage élevée)
  • Prévoir des mécanismes de participation de manière à offrir la possibilité aux travailleurs de réfléchir sur les problématiques rencontrées et de proposer des solutions
  • Fixer des objectifs à court terme
  • Offrir de la reconnaissance au quotidien par de simples gestes sur l’investissement, sur la contribution collective et individuelle et sur la réalisation du travail
  • Accueillir les questions et préoccupations des employés et y répondre promptement (ex. : les préoccupations professionnelles et les contraintes personnelles et familiales)
  • Offrir un espace et des occasions de parole, même virtuels, pour permettre le dialogue et l’entraide (ex. : partager des idées pour animer les enfants, suggérer des exemples d’horaire pour le télétravail)
  • Maintenir des moments de socialisation informels (ex. : pauses ou diners à l’extérieur, pauses virtuelles)
  • Créer une cellule de soutien ou utiliser les ressources d’aide internes
  • Être disponible et à l’écoute (ex. : prévoir des plages de disponibilité fixes)
  • Intervenir rapidement auprès d’une personne qui semble moins bien aller. À ce sujet, consulter la fiche Santé psychologique au travail : reconnaître et agir
  • Rappeler la disponibilité des ressources d’aide et les moyens de les joindre (ex. : PAE, ligne téléphonique de soutien, pairs aidants)
  • Rappeler le code de conduite, les valeurs de l’organisation ou, à défaut, les grandes lignes de comportements attendus. Inclure la civilité numérique
  • Intervenir rapidement en cas de conflit

D'autres pistes d'action pour favoriser la santé psychologique du personnel sont aussi présentées dans la fiche Recommandations concernant la réduction des risques psychosociaux du travail en contexte de pandémie – Covid-19 (INSPQ) et dans la Formation : COVID-19 – Premiers soins psychologiques à la portée de tous (Direction régionale de santé publique du CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal, en collaboration avec FCP CHUM). À noter que les capsules vidéo de cette formation peuvent également être visionnées sur YouTube.

Pour outiller les gestionnaires qui souhaitent aborder, avec leur équipe de travail, le sujet de la santé psychologique en cette période de pandémie, l’APSAM a développé une Fiche d’animation : Rencontre SST - COVID-19 et santé psychologique. Cette rencontre peut être faite de façon virtuelle ou à défaut, en respectant les recommandations des autorités de santé publique. Des rencontres individuelles peuvent également être réalisées et dans certains cas, elles devraient être privilégiées, par exemple, s'il existe des tensions au sein de l’équipe.

Enfin, il est primordial pour les gestionnaires de veiller aussi à leur propre bien-être. Pour prendre soin des autres, il faut aussi prendre soin de soi.

Les collègues peuvent, quant à eux :
  • Offrir un soutien, même à distance
  • Appeler pour prendre des nouvelles ou pour échanger de manière informelle (ex. : planifier des pauses virtuelles en équipe)
  • Écouter et apporter du réconfort
  • Soutenir un collègue qui semble moins bien aller. À ce sujet, consulter la fiche Santé psychologique au travail : reconnaître et agir
  • Adopter une conduite respectueuse, courtoise et bienveillante
  • Valider rapidement ses perceptions négatives et ses inconforts auprès des personnes concernées
  • Aider dans la réalisation des tâches
  • Reconnaitre les bons coups (ex. : en utilisant les émoticônes)

Retour à la page COVID-19 : Santé psychologique