Thèmes

Infolettre

Recevez les dernières actualités


COVID-19 : Ventilation

Mise à jour : 23 mars 2021

Il est important, particulièrement en contexte de pandémie de COVID-19, d’avoir une ventilation adéquate des bâtiments occupés. Pour en apprendre davantage sur les risques de contracter la COVID-19 et les systèmes de ventilation, référez-vous au Document d’appui destiné au Comité consultatif sur la transmission de la COVID-19 en milieux scolaires et en milieux de soins et sur le rôle de la ventilation (INSPQ) et à la fiche COVID-19 : Modes de transmission et mesures de prévention et de protection contre les risques, incluant le rôle de la ventilation : Questions-Réponses (INSPQ).

Il existe des mesures de prévention qui concernent la ventilation et qui permettent de limiter l’exposition du virus par voie aérienne. Ces mesures doivent être mises en place en complémentarité avec les autres mesures de prévention de la COVID-19 (Mesures de prévention générales recommandées).

Certaines de ces mesures sont spécifiques aux bâtiments, aux véhicules ou aux deux.

Bâtiments

En ce qui concerne les bâtiments non pourvus d’un système de chauffage, de ventilation et de climatisation de l’air (CVCA), il est recommandé de procéder à une aération régulière des pièces occupées en ouvrant les fenêtres quelques fois par jour, lorsque les conditions climatiques le permettent.

Opération des systèmes de ventilation centraux

  • Désactiver la recirculation d'air des systèmes de ventilation afin de ne pas réintroduire les particules virales qui circulent dans les conduits d'extraction vers les conduits d'apport d'air.
    S’il est impossible pour le système de maintenir les paramètres de température et d’humidité avec 100 % d’air extérieur, configurer l’admission d’air au maximum du système afin de maintenir des conditions acceptables. À ce sujet, consultez la Section XII – Ambiance thermique du Réglement sur la santé et la sécurité du travail (RSST).
  • Respecter les taux minimaux de changements d'air à l'heure au travail et, si possible, augmenter ces changements d'air à l’heure. À ce sujet, consultez l’Annexe III du RSST.
  • Faire fonctionner la ventilation à la vitesse nominale quatre heures avant l’ouverture et quatre heures après la fermeture des bâtiments.
  • Ne pas mettre la ventilation à l'arrêt durant les nuits ou les fins de semaine. Opérer plutôt à vitesse réduite lorsque les locaux sont vides.
  • Désactiver le mode de contrôle sur demande de la ventilation.
  • Utiliser des filtres MERV-13 ou supérieur qui sont compatibles avec l'appareil et étanchéiser les côtés afin de limiter le contournement du filtre par l'air. Il est important de valider avec un expert en ventilation la faisabilité de cette mesure afin de maintenir les changements d'air à l'heure minimaux et ne pas endommager le système de ventilation.
  • Respecter, pour les paramètres de température et d'humidité, les règles habituelles relatives au confort thermique à l'intérieur d'un établissement. À ce sujet, consultez le document Confort thermique à l’intérieur d’un établissement (CNESST).

Opération des ventilateurs d'extraction de l'air

  • Dans les salles de bain, faire fonctionner les ventilateurs d'évacuation de l'air 24 heures par jour, sept jours sur sept et, s’il y a des fenêtres, les garder fermées.
  • Opérer la ventilation d'extraction des garages en continu, si possible.
  • Faire fonctionner tous les autres systèmes d'extraction d'air deux heures avant et après l’occupation. Le reste du temps, les opérer normalement, c’est-à-dire à la même fréquence qu’avant la pandémie.

Courants d’air intérieur

Il est important de contrôler la propagation des courants d’air, entre autres, afin d’éviter que ces derniers propagent les gouttelettes et aérosols sur de plus longues distances.Il est recommandé de favoriser les écoulements d’air descendants vers le plancher et de réduire les zones de turbulence et de stagnation de l'air par l'utilisation des diffuseurs d'air et en évitant les zones cloisonnées.

Maintenance des systèmes de ventilation

  • Continuer la maintenance des systèmes de ventilation, sans allonger le temps entre les entretiens prévus à l'horaire original.
  • Contourner bypass ou bien faire inspecter les systèmes à récupération de chaleur afin de s'assurer qu'ils sont bien étanches afin d’éviter que l'air intérieur retourne dans l'admission d'air.

Complément d’information concernant le nettoyage des conduits de ventilation :

  • L'inspection des conduits de ventilation est une mesure préventive et le nettoyage est un complément de mesures correctives.
  • La fréquence d'inspection dépendra de l'environnement de travail, d'un changement soudain des paramètres du système ou encore de la qualité de l'air.
  • Dans tous les cas, il faut éliminer la source du problème avant de procéder au nettoyage.
  • Voici une liste non-exhaustive de problèmes pouvant être décelés avec une inspection des conduits, l'échantillonnage de l'air ou d'autres méthodes :
    • Performance réduite causée par une accumulation de particules
    • Contamination résultant d'un dommage au bâtiment (feu, fumé, infiltration d'eau)
    • Moisissures
    • Infestation d'oiseaux, rongeurs, insectes
    • Débris de construction
    • Odeur désagréable
  • S'il n'y a pas de problème, il n'est pas nécessaire de procéder au nettoyage des conduits de ventilation.
  • Voici quelques rappels si l'on doit procéder avec le nettoyage des conduits :
    • Les désinfectants ne peuvent pas être utilisés pour nettoyer les conduits de ventilation. (Source : NADCA COVID-19 FAQ (National Air Duct Cleaners Association))
    • Faire le nettoyage en pression négative. Utiliser un système d'aspiration avec filtre HEPA.
    • Ne pas nettoyer quand les locaux sont occupés.

Références utiles :

Les risques associés à la manipulation des filtres des systèmes de ventilation contaminés par la COVID-19 n'ont pas encore été évalués. Cependant, il est établi que des microorganismes (ex. : bactéries, champignons, virus, arthropodes et protozoaires) peuvent se retrouver dans les poussières des systèmes CVCA (chauffage, ventilation et climatisation de l'air). Pour cette raison, il est préférable d'utiliser le principe de précaution et de suivre les recommandations des professionnels compétents. Le port des équipements suivants est donc requis :

  • Respirateur N95 (ou plus) ou demi-masque respirateur avec cartouche (N95 ou plus)
  • Gants jetables
  • Protection oculaire (lunette ou visière)

Il est également important de respecter les mesures d'hygiène recommandées lors du remplacement de ces filtres. Pour plus d’informations à ce sujet :

Dispositif de filtration mobile (purificateur d’air HEPA portatif ou fixe)

Si l’introduction d’air externe est insuffisante ou si le système central est incapable de filtrer efficacement l’air recirculé (MERV-13 et plus), le traitement de l’air avec un purificateur d’air HEPA portatif ou fixe peut aider à réduire la charge virale contenue dans les aérosols. La sélection, l’installation et l’entretien de ces systèmes de purification doivent être effectués correctement et doivent respecter les recommandations pertinentes de l’industrie, notamment celles contenues dans le document Reducing the risk of COVID-19 using engineering controls (AIHA).

Climatisation et ventilateurs de recirculation d’air

Il faut utiliser sécuritairement et consciencieusement les ventilateurs de recirculation (fixe ou portatif) et les climatiseurs muraux ou montés aux fenêtres. Pour en apprendre davantage, consultez la fiche COVID-19 : Climatisation et ventilation portative en milieu de travail (INSPQ).

Certaines mesures pratiques doivent être mises en place lors de l’utilisation de ces appareils :

  • Assurer un apport d’air provenant de l’extérieur de façon continue afin de ventiler adéquatement les lieux. Toutes les pièces habitées d’un bâtiment doivent être ventilées adéquatement et en tout temps.
  • Ne pas diriger le flux d’air produit par l’appareil vers les occupants.
  • Entretenir adéquatement et régulièrement l’appareil, selon la recommandation du fabricant.

Véhicules

Opération

Étant donné la variété de systèmes CVCA présents dans les véhicules, il est difficile de donner des recommandations générales pour l’ensemble des véhicules. Cependant, voici quelques indications :

  • Il n'est pas recommandé de fermer le système CVCA des véhicules.
  • Si possible, mettre la ventilation à 100 % d'apport d'air frais et ne pas utiliser la recirculation d’air intérieur.
  • Si les conditions le permettent, ouvrir les fenêtres des véhicules afin d’augmenter l’admission d’air frais.

Il est recommandé de vérifier avec le manufacturier avant d'entreprendre des modifications dans le véhicule. Pour obtenir plus d’informations sur les véhicules, consultez la page COVID-19 : Spécifications pour les véhicules.

Maintenance des systèmes de ventilation

  • Respecter le calendrier d’entretien des filtres préétablie.
  • Nettoyer régulièrement les grilles des diffuseurs et celles de retour d'air.
  • Remplacer les filtres des systèmes de ventilation.

Références et documents utiles :

Retour à la page Mesures de prévention générales recommandées
Retour à la page COVID-19