Thèmes

Infolettre

Recevez les dernières actualités


COVID-19 : Nettoyage et désinfection des surfaces, objets et vêtements

Mise à jour : 16 avril 2021

Pour réduire le risque de transmission de la COVID-19, différentes mesures de prévention doivent être appliquées, notamment celles liées à la salubrité de l’environnement (nettoyage et désinfection), la propreté et le retrait des objets non essentiels. Selon le type de surfaces, le virus responsable de la COVID-19 pourrait être viable de quelques minutes à quelques heures.

Quelle est la différence entre le nettoyage et la désinfection?

Selon l’Institut de recherche en santé et en sécurité du travail (IRSST) :

  • « Le nettoyage consiste à déloger les germes (bactéries, virus), la saleté et les impuretés des surfaces en utilisant de l’eau et du savon ou un nettoyant ménager courant. Le nettoyage ne permet pas de tuer les germes, mais le fait de les déloger en bonne partie des surfaces contribue à diminuer leur risque de propagation. »
  • « La désinfection implique le recours à des produits chimiques pour tuer les germes qui demeureraient sur les surfaces, ce qui réduit encore plus le risque de propagation. Comme les désinfectants sont moins performants en présence de salissures, il est conseillé, lorsque les surfaces sont souillées, de procéder à un nettoyage préalablement à la désinfection. »

Source : COVID-19 et SST – Quels sont les pratiques et les produits de nettoyage et de désinfection des surfaces à privilégier? (IRSST)
À la section Questions et réponses, voir la question qui se trouve à la sous-section Coronavirus et mesures de prévention générales.

Pour répondre à la majorité de vos questions sur le nettoyage et la désinfection des surfaces, consultez les documents suivants :

Établir clairement les règles de nettoyage et de désinfection, pour que tous s’y retrouvent plus facilement

Qui sont les personnes responsables de faire le nettoyage et la désinfection? Quand le faire, à quelle fréquence? Quels sont les lieux à nettoyer et à désinfecter? Comment procéder, quelles sont les méthodes à suivre? Quels sont les produits à utiliser?

Pour répondre à ces questions, il importe de bien définir, dans une procédure par exemple, les règles de nettoyage et de désinfection qui s’appliquent à votre organisation. L’information/la formation des personnes concernées doit aussi être prévue, de même que le contrôle quant à leur application.

Pour vous inspirer dans la rédaction de vos règles de nettoyage et de désinfection, notamment pour les méthodes de travail à utiliser, les documents suivants peuvent vous être utiles :

Fréquence de nettoyage et de désinfection des surfaces et des objets

La fréquence du nettoyage et de la désinfection des surfaces et des objets doit donc être déterminée en fonction de l’évaluation des risques. De manière générale :

  • Seul un nettoyage est requis pour les objets et les surfaces qui ne sont pas fréquemment touchés par les travailleurs et la clientèle.
  • Un nettoyage suivi d’une désinfection est recommandé pour les objets et les surfaces qui sont, quant à eux, fréquemment touchées (ex. : comptoirs, tables, chaises, bureau, poignées de porte, interrupteurs, téléphones, accessoires informatiques, terminal de paiement, photocopieuse). Il est préconisé que ce soit fait minimalement à chaque quart de travail, lorsque la surface est visiblement souillée et, lorsque pertinent, entre chaque utilisateur ou plus fréquemment en fonction de l'intensité de leur utilisation.
  • Pour les outils et équipements partagés (ex. : téléphone), nettoyer entre chaque groupe d’utilisateur à l’aide d’eau et de savon ou de détergent puis, le nettoyer à nouveau et le désinfecter uniquement en fin de journée.

Pour ce qui est des recommandations applicables aux différents espaces ou surfaces présents dans un milieu de travail :

  • Salle à manger : Nettoyer et désinfecter les surfaces fréquemment touchées de la salle à manger après chaque période de repas (ex. : tables, chaises, poignées et surfaces des électroménagers, robinetterie, comptoirs, micro-ondes, cafetière). Pour le lavage de la vaisselle, chaque utilisateur devrait laver sa vaisselle avec de l’eau chaude et savon habituel. L’utilisation du lave-vaisselle convient.
  • Installations sanitaires et vestiaires : Nettoyer et désinfecter minimalement à chaque quart de travail.
  • Douches individuelles ou communes : Nettoyer et désinfecter minimalement à chaque quart de travail.
  • Véhicules : Nettoyer et désinfecter les surfaces régulièrement touchées du véhicule à chaque quart de travail, avant de manger (si à l’intérieur du véhicule) et dans le cas où une rotation de conducteur et de co-pilotes devient nécessaire. Consultez la page Spécifications pour les véhicules.
  • Ascenseurs : Consultez la fiche COVID-19 : Travailleurs utilisant des ascenseurs (INSPQ, Groupe de travail SAT-COVID-19).
  • Tapis, rideaux et autres surfaces poreuses : Éliminer toute contamination visible en nettoyant avec les produits appropriés. Si possible, les laver.
  • Locaux d’isolement temporaires ayant été occupé par un travailleur infecté (cas confirmé) ou symptomatique : Fermer la zone de travail et le local. Si possible, ouvrir les fenêtres extérieures pour augmenter la circulation de l’air dans la zone concernée. Il est recommandé de fermer, autant que possible, les zones utilisées par les personnes infectées et d'attendre quelques heures (si possible 3 heures) avant de commencer le nettoyage et la désinfection. Cette période d’attente permettra également d’atteindre un certain niveau d’inactivation du virus sur les surfaces. Nettoyer et désinfecter la zone de travail et le local.
  • Milieu extérieur, mobilier et accessoires urbains (ex. : jeux d’eau, fontaines d’eau, toilettes publiques) : Dans la mesure du possible, les surfaces extérieures fréquemment touchées doivent être nettoyées et désinfectées. Pour plus d'information, consultez la section Désinfection des surfaces des Directives spécifiques pour le secteur du loisir et sport (Gouvernement du Québec).

Consultez la page Questions et réponses pour les municipalités dans le contexte de la COVID-19 (Gouvernement du Québec) pour plus d’information.

Autre document utile :

Quelles sont les exigences relatives aux machines et procédés non médicaux pour la désinfection des surfaces et objets?

Les fabricants d’appareils non médicaux et les fournisseurs de services offrant des procédés ou machines pour désinfecter les surfaces de travail, l’intérieur des véhicules ou les équipements de protection individuels doivent être en mesure de présenter des preuves démontrant que leur appareil ou procédé permet l’inactivation de la charge infectieuse sur les surfaces, en précisant les micro-organismes qui peuvent être détruits. Ainsi, il est possible de juger des caractéristiques de l’appareil ou du procédé en lien avec l’activité microbicide (capacité à détruire les bactéries, virus ou spores). Une fois ces preuves présentées, Santé Canada émet un certificat d’homologation afin de permettre l’utilisation de leur appareil ou procédé.

Par conséquent, il est recommandé d’exiger du fabricant ou fournisseur de services le certificat d’homologation de Santé Canada ou, à défaut, les preuves attestant de la capacité de l’appareil ou du procédé à rendre inactif le virus de la COVID-19.

Retour à la page Mesures de prévention générales recommandées
Retour à la page COVID-19