Thèmes

Infolettre

Recevez les dernières actualités


COVID-19 : Distanciation physique

Mise à jour : 23 juillet 2021

La COVID-19 se transmet de façon prédominante par gouttelettes respiratoires générées par une personne. Or, il a été établi que les grosses gouttelettes tombent rapidement de sorte qu’en respectant une distance minimale de deux mètres, le risque de transmission s’en trouve réduit.

Consultez Aide-mémoire pour tous les secteurs : distanciation physique en milieu de travail (CNESST) et la question Quelle est la distanciation physique à respecter sur les chantiers et lors du transport des travailleurs? dans la page Questions et réponses – COVID-19 de la CNESST.

Pour cette raison, il est important de :

  • Réduire les activités sur les lieux de travail à celles jugées essentielles.
  • Restreindre le nombre de personnes présentes simultanément dans le milieu de travail.
    • Éviter les attroupements en réaménageant les horaires de travail pour décaler les heures critiques (arrivée/départ des employés, période de repas).
    • Déconcentrer les unités de travail et les salles de repos dans l’ensemble des bâtiments municipaux (ex. : utiliser les salles communautaires, les salles de conférence ou de réunion).
    • Ouvrir la porte et la maintenir ouverte lors des périodes plus achalandées (ex. : cordage, barrure).
  • Éviter le contact direct pour les salutations comme les poignées de main ou donner la bise et privilégier l’usage de pratiques alternatives.
  • Demander aux travailleurs de respecter une distance d'au moins un mètre à l'extérieur et de deux mètres à l'intérieur entre eux :
    • Émettre des consignes claires pour que les travailleurs respectent la distanciation physique.
    • Réaménager les postes de travail.
      Note : Il est préférable de calculer l’éloignement des postes à partir de l’extrémité des bureaux de travail et non de la chaise.
    • Modifier les méthodes de travail.
    • Apposer des affiches sur les salles de bain ou salle de réunion pour indiquer le nombre maximal de personnes permises à l’intérieur.
    • Rappeler aux travailleurs que les mesures s’appliquent aussi lors des pauses. Apposer cette affiche aux lieux stratégiques Au travail, la COVID-19 ne prend pas de pause (CNESST).
  • Privilégier et maintenir dans le temps de petites équipes stables et réduire la rotation de tâches pour éviter la multiplication des interactions.
  • Lorsqu’il est impossible de maintenir une distance de deux mètres entre les personnes (travailleurs ou clientèle), apporter les adaptations nécessaires. Voici certains exemples :

Note : Il est important de s’assurer que la ventilation et l’apport d’air frais dans le milieu de travail demeurent adéquats malgré l’ajout de barrières physiques.

Les mesures de distanciation physique qui sont mises en place ne doivent pas interférer avec les mesures prescrites pour les bâtiments. Les informations contenues sur la page Web Understanding the impact of social distancing on occupancy (U.S. Fire Administration) vous seront utiles pour comprendre les impacts qu’ont les mesures de distanciation physique sur l’occupation des bâtiments.

Consultez la fiche COVID-19 : Travailleurs utilisant des ascenseurs (INSPQ) pour des mesures spécifiques aux ascenseurs.

Utilisation de véhicules

Pour en apprendre davantage sur les mesures de distanciation physique à appliquer dans un véhicule, notamment sur la notion de tandem stable, consultez la page Spécifications pour les véhicules.

Retour à la page Mesures de prévention générales recommandées
Retour à la page COVID-19