Profondeurs de protection contre le gel

Revenir à la page précédente

Révisé le 11 janvier 2019

Comme il est possible de le remarquer, dans le tableau qui suit, la profondeur de protection contre le gel diminue quand le contenu en eau dans le sol augmente. Cela est dû, selon les spécialistes, à la chaleur latente ou à l’inertie thermique de congélation de l’eau (référence BNQ, p. 236).

Dans le cas d’une chaussée constituée en béton ou ciment, les études permettent d’avancer que la profondeur de protection contre le gel doit être supérieure à celle d’une chaussée constituée en béton bitumineux, soit de 50 à 75 mm (2 à 3 pouces) de plus que les profondeurs indiquées au tableau.

Profondeurs de protection contre le gel d'une conduite d'eau potable et d'une conduite d'égout situées sous une chaussée asphaltée (BNQ)

Municipalité ou Ville

Profondeur
(5 % d'eau)
(m)

Profondeur
(7 % d'eau)
(m)
Profondeur
(10 % d'eau)
(m)
Abitibi-Témiscamingue
Amos3,182,872,68
Val-d'Or3,102,802,62
Bas-Saint-Laurent
Rimouski2,131,921,80
Trois-Pistoles2.121,911,79
Capitale-Nationale
Québec (Aéroport international Jean-Lesage)2,252,031,90
Saint-Augustin-de-Desmaures2,181,971,84
Centre-du-Québec
Daveluyville2,222,011,88
Nicolet2,171,961,84
Chaudière-Appalaches
Beauceville2,171,961,84
Montmagny2,101,901,78
Côte-Nord
Baie-Comeau2,662,402,25
Sept-Îles2,862,582,42
Tadoussac2,242,021,89
Estrie
Lac-Mégantic2,232,011,88
Sherbrooke2,181,971,84
Gaspésie–île-de-la-Madeleine
Les Îles-de-la-Madeleine (aéroport)1,541,391,30
Percé (Val-d'Espoir)2,352,121,99
Lanaudière
Berthierville2,151,941,81
Lachute2,122,921,80
Mont-Laurier2,432,192,05
Saint-Jérôme2,211,991,86
Mauricie
La Tuque2,582,332,18
Shawinigan2,242,031,90
Trois-Rivières2,212,001,87
Montérégie
Lac-Brome2,011,821,70
Longueuil1,921,741,62
Rigaud1,961,771,66
Sorel-Tracy1,991,801,68
Montréal
Montréal (Aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau)1,931,741,63
Montréal (Jardin botanique)1,811,641,53
Montréal (Université McGill)1,671,511,41
Nord-du-Québec
Chapais3,513,172,97
Outaouais
Gatineau (Masson-Angers)2,121,921,79
Maniwaki2,462,222,08
Saguenay–Lac-Saint-Jean
Alma (Isle-Maligne)2,862,582,41
Roberval2,902,622,45
Saguenay (La Baie)2,802,532,37

À noter que de grandes disparités peuvent être observées dans une même ville. Par exemple, l’hiver dernier à Montréal, selon un article paru dans La Presse le 16 mars 2015, le sol était gelé à une profondeur de 2,35 m à l’intersection des rues Université et du boulevard René-Lévesque, à 1,6 m dans Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce, à 0,96 m dans Rosemont–La Petite-Patrie et à 1,0 m à Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles.

Revenir à la page précédente