Liste des vérifications à faire avec le citoyen

Revenir à la page précédente

Révisé le 11 janvier 2019

  • Vérifier s’il n’y a pas d’autres plaintes de ce genre sur la même rue. Une vanne laissée fermée ou un bris d’eau pourrait en être la cause. Il arrive parfois que des conduites de plus gros diamètre gèlent. Dans ce cas, il y aura plusieurs plaintes indiquant un manque d’eau et il sera possible d’ouvrir une borne-fontaine pour vérifier la présence d’eau ou non dans la conduite.
  • Demander au citoyen si cela est déjà survenu par le passé et s’il a vérifié la présence d’eau à tous les robinets et avec ses voisins. S’il y a de l’eau au sous-sol et non à l’étage, c’est qu’une conduite est gelée dans le mur et non dans le sol.
    Le cas échéant, demander d’ouvrir le robinet d’eau froide du bain et de vérifier l’ouverture de tous les robinets d’eau froide sur la conduite entrant dans le sous-sol, car il arrive parfois que les enfants ferment le robinet principal.
  • Demander de chauffer la conduite avec un sèche-cheveux pendant 15 minutes, et ce, le plus près possible de son entrée dans le mur (ATTENTION : pas trop près des joints en plomb et des matériaux inflammables), tout en maintenant le robinet d’eau froide du bain ouvert. Une surveillance continue est requise.
    Environ 10 % des cas de gel sont réglés de cette façon. Si la conduite a pu être dégelée, il faudra maintenir un faible écoulement de l’eau durant tout l’hiver jusqu’à la réception d’un avis de la ville indiquant que l’écoulement peut être interrompu. Ces informations devront être consignées dans l’une des listes d’avis en y indiquant la profondeur du gel dans le sol.
    Après avoir effectué ces opérations, s’il n’y a toujours pas d’eau qui coule du robinet, il y a lieu d’envoyer une équipe spécialisée pour aller effectuer les vérifications nécessaires.

Revenir à la page précédente