Thèmes

Infolettre

Recevez les dernières actualités


Santé psychologique en temps de pandémie : s’outiller pour mieux aller

RSS

La pandémie de COVID-19 génère, pour de nombreuses personnes, des inquiétudes et des préoccupations et apporte son lot de changements. Dans un tel contexte, il est normal que certaines d’entre elles vivent, entre autres, des réactions de stress et d’anxiété.

Une étude menée par l’Université de Sherbrooke, et réalisée au début du mois de septembre, rapporte qu’un adulte sur cinq éprouvait des symptômes compatibles avec un trouble d’anxiété généralisée ou une dépression majeure au cours des deux semaines précédant le sondage. En zone urbaine, cette statistique grimpe à un adulte sur quatre.

Santé psychologique : une responsabilité partagée

La pandémie peut non seulement occasionner chez une personne diverses réactions reliées au stress, à l’anxiété ou à la déprime, mais elle peut également avoir pour effet d’exacerber certains facteurs de risque à la santé psychologique au travail présents au sein d’une organisation. La prise en charge de ces risques par le milieu est primordiale.

Une étude réalisée lors de la 1ère vague par la chercheure Caroline Biron de l’Université Laval démontre que la proportion des travailleurs qui éprouve de la détresse psychologique élevée est nettement supérieure lorsque l’organisation n’est pas bienveillante à l’égard du bien-être de son personnel. Ainsi, tant les organisations et gestionnaires que les collègues et travailleurs ont un rôle à jouer pour favoriser la santé psychologique.

Outils développés par l’APSAM

Vous souhaitez en apprendre davantage sur les pratiques qui peuvent aider à veiller à votre bien-être psychologique et à celui des gens dans votre milieu de travail?

Outils développés par d’autres organisations

D’autres outils peuvent également vous être utiles. Parmi ceux-ci :

Pour d’autres liens vers des outils, documents ou sites Web, visitez notre page COVID-19 : Santé psychologique.

Enfin, n’oubliez pas que la pandémie est une situation d’exception et demande de faire preuve de bienveillance et d’indulgence autant envers soi-même qu’envers les autres.