Thèmes

Infolettre

Recevez les dernières actualités


Pour une utilisation sécuritaire des fontaines biologiques de dégraissage

RSS
Page couverture de la ficheImage de l'afichette

L’Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST) vient de publier une fiche pour prévenir les lésions professionnelles causées par l’utilisation des biofontaines biologiques qui servent pour le dégraissage manuel entre autres des pièces métalliques dans les garages automobiles et les ateliers d’entretien mécanique.

Ces dégraissants remplacent les produits traditionnels à base de solvants, substances beaucoup plus toxiques et inflammables, mais ils nécessitent tout de même certaines précautions pour être utilisés de façon sécuritaire. S'ils contiennent des bactéries généralement inoffensives, certaines provenant par exemple de salissures sur les pièces, peuvent toutefois contaminer le dégraissant et comporter un risque infectieux modéré.

S’appuyant sur les données probantes tirées d’une étude sur les risques liés à ces préparations bactériennes, cette fiche dresse une description des biofontaines, des risques et des effets sur la santé des bactéries qu’elles contiennent ainsi que des mesures préventives devant être suivies par les milieux de travail.

La fiche contient une affichette conçue pour être apposée à proximité des biofontaines à la vue des travailleurs. Elle insiste surtout sur la nécessité de :

  • Enfiler des gants en nitrile et des vêtements de travail à manches longues pour se protéger la peau;
  • Porter des lunettes de sécurité pour se protéger les yeux;
  • Recourir à une visière-écran si des projections au visage sont possibles;
  • Observer certaines mesures d’hygiène personnelle;
  • Éviter de se laver les mains dans la biofontaine.
     

La fiche contient également des recommandations sur l’usage des soufflettes servant à sécher des pièces qui viennent d’être nettoyées avec le dégraissant.

Pour télécharger sans frais la fiche et son affichette :
Utilisation sécuritaire des fontaines biologiques de dégraissage

Source : IRSST

Nous vous invitons également à consulter nos thèmes Bioaérosols et Liquides biologiques.

Il est à noter que l’APSAM poursuit sa participation au projet de recherche sur l’Évaluation de l’exposition respiratoire des travailleurs aux bioaérosols lors de l’utilisation de fontaines biologiques dans les ateliers d’entretien mécanique (réalisé par l'Université de Montréal et l'IRSST).