Thèmes

Infolettre

Recevez les dernières actualités


Déneiger sans prendre de risques!

RSS

Vous l’avez remarqué, le froid se fait très présent depuis le début de l’hiver. Et qui dit hiver, dit précipitations de neige qui nécessitent la réalisation de travaux de déneigement. Mais comment souffler de façon sécuritaire la neige accumulée sur les rues et les trottoirs? L’APSAM vous offre un résumé des mesures de sécurité à appliquer.

Afin de réduire considérablement les risques reliés au soufflage et au transport de la neige, employeurs et travailleurs ont tout avantage à travailler de concert.

Par exemple, l’employeur :

  • tiendra des séances de formation et d’information sur les procédures de travail et les mesures de prévention à appliquer;
  • s’assurera d’une bonne supervision des travaux; et
  • mettra en place, s’il y a lieu, des moyens de contrôle efficaces pour supporter la prévention.
     

D’autre part, les travailleurs :

  • respecteront les directives et les procédures de travail; et
  • seront alertes aux nombreux risques de ces travaux.
     

À ce sujet, l’APSAM tient à rappeler quelques règles de sécurité selon la fonction occupée ou la machinerie utilisée.
 

Surveillant au déneigement

  • Sous réserve d’un règlement adopté par une municipalité, nul ne peut, dans les milieux résidentiels où la vitesse permise est de 50 km/h ou moins, procéder à des opérations de déneigement d’un chemin public avec une souffleuse à neige d’une masse nette de plus de 900 kg sans la présence d’un surveillant circulant à pied devant celle-ci. (Article 497 du Code de la sécurité routière).
  • Le surveillant au déneigement veille à la sécurité des opérations de soufflage et de chargement de la neige. Il doit être considéré comme l’autorité en matière de sécurité – tous les membres de l’équipe de soufflage et de chargement de la neige (incluant les sous-traitants comme les camionneurs-artisans) doivent obéir à ses signaux.
     

Souffleuse à neige

  • La souffleuse à neige constitue un danger constant dès qu’elle se met en marche. L’opérateur de la souffleuse doit toujours garder le surveillant au déneigement à vue; dans le cas contraire, il doit immobiliser complètement la souffleuse.
  • L’opérateur de la souffleuse ne doit jamais laisser le rouleau de la tarière en marche lorsqu’il est en attente ou qu’il se déplace sans neige à souffler.
  • L’opérateur de la souffleuse ne doit pas surcharger de neige les bennes des camions de transport, afin d'éviter de laisser une matière quelconque se détacher du véhicule. (Article 498 du Code de la sécurité routière).
     

Camion de transport

  • Lors des opérations de chargement et de transport de la neige, les camionneurs doivent, en tout temps, respecter les règles du Code de la sécurité routière.
  • La benne basculante du camion de transport doit toujours être totalement abaissée avant de redémarrer après le déversement du chargement au lieu d’élimination de neige.
     

L’APSAM encourage les employeurs et les travailleurs à innover pour développer des mesures de prévention additionnelles pouvant réduire les risques pour les personnes exposées, telles que des panneaux de signalisation avertisseurs, un signal d’avertissement sonore ou encore des dispositifs particuliers de protection.