Thèmes

Infolettre

Recevez les dernières actualités


Cancers chez les pompiers : des nouveautés pour mieux s’y retrouver

RSS

En avril dernier, la CNESST a confirmé à tous les pompiers québécois que l’analyse visuelle de risque réalisée dans le cadre de leur travail ne permettait pas de déceler un risque jusqu’à maintenant sous-estimé : le cancer.

En effet en modifiant sa politique d’admissibilité de la lésion professionnelle, la CNESST reconnait que les pompiers sont à risque de développer une maladie professionnelle en lien avec la pratique du métier. 

En ajoutant la reconnaissance de sept types de cancers à sa politique d’admissibilité, il ne fait aucun doute pour la CNESST que le métier de pompier comporte un risque accru de développer une maladie.

Les cancers reconnus en lien avec le métier de pompier sont :

  • rein;
  • vessie;
  • larynx;
  • poumon;
  • mésothéliome;
  • myélome multiple;
  • lymphome non hodgkinien.

Ces cancers peuvent être reconnus pour les pompiers ayant : 

  • été à l’emploi d’une ville ou d’une municipalité;
  • travaillé à titre de pompier combattant à temps plein ou à temps partiel;
  • cumulé une durée d’exposition minimale aux fumées et aux gaz d’incendie.

De plus, d’autres critères doivent également être rencontrés. Pour en savoir plus sur la décision de la CNESST, nous vous invitons à consulter la section 9.11 Cancers chez les pompiers de la Politique 1.02 L’admissibilité de la lésion professionnelle.

En lien avec la reconnaissance de ces types de cancer, la CNESST publiera sous peu un guide concernant l’entretien des vêtements de protection pour la lutte contre l’incendie. L’APSAM, par l’entremise de M. Pascal Gagnon, conseiller en prévention, et de certains partenaires du milieu des incendies du Québec, a été un acteur important dans la rédaction et la validation du contenu de ce document.

Finalement, l’APSAM met en ligne de nouvelles pages Web portant sur le dossier des cancers chez les pompiers. Vous y trouverez de l’information scientifique, des capsules vidéo, des documents de référence, etc. afin de mieux comprendre le sujet et de savoir comment vous en prémunir.

Pour en savoir plus, visitez la page Cancers chez les pompiers.